Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Regine CENCI

Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO

J'ai enquêté sur les tissages de hamacs traditionnels en Guyane et j'ai eu beaucoup de mal à trouver des infos car, la tradition du hamac persiste mais pas sa fabrication.

Tout le monde achète des hamacs d'importation, plus particulièrement du Brésil ou du Surinam, les pays voisins.

Grace à la collaboration de la mairie de AWALA-YALIMAPO, j'ai pu rencontrer des grand-mères qui savent encore tisser mais les jeunes ne s'y intéressent pas.

Agnès tisse depuis son plus jeune âge, et voici le procédé:

- elle cultive son propre coton, en principe le blanc

- elle le file directement sur des bâtons de bois

- elle torsade 2 fils ensemble et les enroule en pelote.

Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO

- elle fixe 2 poteaux distant de la longueur du corps du hamac

- elle installe les fils de coton sur toute la longueur en prenant soin de passer autour des poteaux 

- puis avec un autre fil, elle relie les fils verticalement avec des noeuds.

Je n'ai pas pu assister cette opération car malheureusement personne n'était en train de tisser lors de mon passage.

Elles tissent sur commande seulement.

Par contre j'ai pu voir ce travail en Bolivie chez les indiens Guarayos, c'est aussi la même technique en Colombie chez les indiens ETTE.

Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO

Agnès et sa fille m'ont montré comment elles ont l'habitude de fixer et de ranger leur hamac.

Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO

Les traditions du hamac

dans la vie des indiens Kali'na.

 

Pour la naissance d'un enfant, un hamac est spécialement tissé et offert en cadeau.

A l'adolescence, la jeune fille doit impérativement rester dans son hamac pendant toute la durée de ses premières règles.

Lors de la cérémonie d'un défunt, celui-ci est installé dans son hamac fixé dans le carbet de la famille, et  recouvert d'un tissu rouge. Tous les invités dansent et chantent accompagnés de tambours. Puis il est mis en bière avec son hamac.

 

www.manioc.org    bibliotheque numerique

www.manioc.org bibliotheque numerique

Il existe d'autres communautés indiennes où les femmes tissent encore des hamacs en Guyane et il faut beaucoup de temps pour rejoindre ces villages comme à Maripasula ou à Camopi. Malheureusement les tissages sont en voie d'extinction...    Voici quelques photos qui témoignent d'une grande tradition chez les Amérindiens d'aujourd'hui.

 

manioc.org
manioc.org
manioc.org
manioc.org
manioc.org
manioc.org

manioc.org

Des photos d'antan.

Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO
Les dernières tisseuses de hamacs d'AWALA YALIMAPO

Je remercie les familles guyanaises qui m'ont formidablement accueillie.

A bientôt.....  

Régine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jouret frank 07/02/2020 16:35

Bonjour,
Je continue de temps en temps à suivre tes aventures hamac !
Quel beau voyage tu as fait là !
Je prépare un article sur mon blog sur un trip de 3500 km à travers le sertao au Brésil. D'ici quelques jours il sera en ligne.
Bien à toi.
Frank