Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Regine CENCI

Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète

De passage à Sète, je suis à la recherche des tisseurs de hamacs. Ils sont si réputés que, même en Guadeloupe, plusieurs vacanciers m'ont déjà parlé de ces hamacs fait main, alors, j'ai eu envie de les connaitre de plus près.

Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète

C'est face à la criée, qu'on m'indique de petites échoppes qui ouvrent leurs portes les matins de marchés, bien sur, je reconnais l'impressionnant stand de hamacs de toutes les couleurs et de toutes les tailles.

C'est "NANOU" qui tient son stand, c'est lui même qui fabrique les hamacs.

Moi qui croyais que c'étaient les pêcheurs qui tissaient, en fait, ç'en est un seul !

Rose-Marie, sa soeur, est très fière du travail d'Antoine,  et avec leur adorable accent sètois, ils me racontent leur histoire ...

Peuchère !!! c'est du travail !

Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète
Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète

Puis, il m'invite tout près, à venir boire une boisson fraiche dans leur vieil appartement,  vue sur le port et l'échoppe de hamacs. 

Nanou était pêcheur et un jour de 1992, alors qu'il avait seulement 48 ans, il eut un terrible accident qui lui ôta une jambe. Nanou était désespéré, pour lui, sa vie était ruinée, il ne pourrait plus retravailler sur son bateau pour exercer son métier qu'il adorait.

Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète

Sa reconversion lui paraissait impossible, QUE FAIRE ?

Les vieux pêcheurs en retraite, lui ont suggéré de lui apprendre à tisser des hamacs. Car durant leur jeunesse, dans les années 30, 40, 50, les pêcheurs tissaient des hamacs qu'ils utilisaient sur leurs bateaux ou à terre, dans leur cabane, au retour de pêche. La tradition perdura jusqu'avant les années 60.

Nanou ignorait même l'existence de cette tradition.

Les vieux pécheurs en retraite avaient appris à fabriquer les hamacs quand ils étaient enfants avec leurs parents et à leur tour, ils ont enseigné ce travail à Nanou.

C'est ainsi que Nanou a fait revivre la tradition des hamacs des pêcheurs d'autrefois.

Alors, n'hésitez pas à lui rendre visite, il sera ravi de tout vous expliquer et repartez avec un hamac 100 % français, solide comme les filets des pêcheurs. Rien que pour la farniente !

Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète
Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète
Petite histoire sur les hamacs des pêcheurs de SètePetite histoire sur les hamacs des pêcheurs de Sète
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article